Les femmes et les hommes contre les critiques futiles

Depuis quelques mois, il est beaucoup question des femmes, de leur succès, de leur ambition, du féminisme et du fait qu’il y a encore dont bien du chemin à faire pour arriver sur un pied d’égalité avec les hommes.

Sur ce, je suis bien d’accord, les femmes n’ont pas encore atteint un statut d’égal à égal avec les hommes surtout dans le milieu du travail où les différences sont frappantes. Plusieurs stéréotypes sont bien enracinés ce qui rend la tâche d’autant plus difficile aux femmes (et aux hommes) de faire changer les préjugés et les comportements.

Aussi, il est vrai que les femmes se font beaucoup critiquer dans les médias et sur les réseaux sociaux sur des sujets qui n’ont aucun lien direct avec leurs compétences ou leur réussite. Des commentaires qui concernent leur beauté, leur sexualité et leur âge comme si ces éléments avaient forcément quelque chose à voir avec leurs capacités à occuper diverses fonctions.

Cela dit, j’ai l’impression qu’on parle de ce phénomène comme s’il n’était lié uniquement qu’à la gent féminine. Comme si les femmes en souffraient vraiment plus que les hommes en général.

Personnellement, je n’en suis pas convaincue. Je crois qu’il y a un hiatus entre ce qui est dit à ce sujet et la réalité. Les hommes sont-ils vraiment à l’abri des critiques agressives et superficielles? Ou peut-être que pour les hommes, nous attachons moins d’importance à ces reproches qui manquent tout autant de finesse que de pertinence.

Des insultes et des hommes

Ne parle-t-on pas fréquemment du premier ministre Justin Trudeau comme d’un homme sexy, d’un beau bonhomme qui se fait photographié torse nu près d’une grotte et ensuite toujours à moitié nu, témoin involontaire d’un mariage. J’ai eu maintes fois l’occasion de lire sur les réseaux sociaux que sa beauté camouflait aux yeux de certains ses propos vides de sens.

Que dire du look impeccable de Éric Salvail et aussi de ses vestons souvent jugés trop serrés. Sans compter toutes les blagues sur sa mystérieuse orientation sexuelle. J’ignore complètement le contenu des messages qu’il peut recevoir en privé mais je doute que ce ne soit que des éloges.

Un autre homme dont l’apparence physique n’est pas épargnée et pourtant plusieurs diront qu’il est beau garçon et qu’il n’y a pas de raison de le critiquer. Jean-Philippe Wauthier et ses fameux pantalons trop courts qui n’obtiennent pas que des compliments, je dirais même que je n’ai jamais entendu quelqu’un approuver son look vestimentaire. Ensuite, lui-même dit que l’on parle beaucoup de ses cheveux, ceux-ci deviennent même parfois sujet de discussion voire de «manipulation» dans le cadre de certaines entrevues.

Je peux poursuivre avec les critiques à l’égard de la voix nasillarde de Guy A. Lepage dont une faite tout récemment par André Arthur. On n’oublie peut-être aussi Louis Morissette que beaucoup jugent comme une ombre presque gênante de Véronique Cloutier. On associe souvent sa réussite au fait qu’il est en couple avec une femme qui connait beaucoup de succès.

Enfin, les nombreuses imitations et remarques sur la bouche croche de Jean Chrétien me mettaient personnellement en rogne, parce que je trouvais cela juste méchant. J’ai vu mon père souffrir énormément des séquelles de la paralysie de Bell. On a beau être un homme lorsqu’on se sent défiguré et que tout le monde autour le remarque, on se sent facilement la proie des jugements ou des blagues en apparence anodines et pourtant très blessantes.

Ah mais dira-t-on ce sont des hommes, ils se sont fait fort de prendre les critiques! Combien d’autres hommes du milieu artistique ont reçu des remarques offensantes sur leur physique et qui n’ont probablement pas rapporté de manière publique ce genre d’événement. Je spécule, Laurent Paquin, Sylvain Larocque, Dominic Sillon, Antoine Bertrand, Joël Legendre?

Unissons-nous contre les insultes

Peut-être que je me trompe mais je doute que tous les hommes soient dans un rapport égalitaire même entre eux. Certains endurent plusieurs remarques désobligeantes d’autres doivent travailler très fort pour prendre leur place au soleil. J’ai le sentiment que l’on entend juste moins parler de cela parce que les hommes se sont probablement forgés une carapace depuis qu’ils sont sur l’arène publique, je parle ici de plusieurs siècles d’histoire.

Évidemment, le fait d’illustrer quelques exemples de personnalités connues, n’est qu’un prétexte pour expliquer plus aisément ce phénomène des critiques aucunement constructives qui se répercute indubitablement dans tous les autres secteurs d’activités professionnelles.

Femme et homme contre les insultes

Bref, les femmes souffrent incontestablement de commentaires concernant leur beauté, leur âge et leur vie intime qui n’ont aucun lien avec leurs aptitudes. Elles reçoivent également des messages très certainement plus virulents et menaçanst que les hommes. Cependant, je persiste à croire que la gent masculine n’est pas sans reste de ce côté là non plus.

D’après moi, le seule véritable constat que nous pouvons faire c’est que les gens dans nos sociétés très connectées ont une réelle facilité à juger les personnes ayant du succès. Les réseaux sociaux permettent aussi à ces individus malveillants de partager sans retenue leur avis en médisant à qui mieux mieux.

Est-ce que les femmes sont plus nombreuses à être dénigrées? Sont-elles plus vulnérables face à ce type d’attaque? Le fait que ce soit des hommes qui insultent souvent de manière violente les femmes, rend-t-il le phénomène plus inquiétant? Probablement.

De toute évidence, selon moi, c’est en se serrant les coudes que les femmes et les hommes pourront combattre ses agressions écrites, verbales et parfois physiques qui n’ont que pour but de meurtrir sans vergogne les gens. Je crois aussi qu’il ne faut pas s’apitoyer sur son sort, nipasser son temps à materler sur le fait que les femmes sont davantage dans le collimateur des vilipendeurs. Dénoncer c’est bien, mais trouver des solutions ou donner l’exemple c’est mieux.

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *