Broderie sur bois – Découpe laser

Pour faire ma première expérience de broderie à la main, plutôt que de la faire sur du tissu, j’ai décidé de réaliser un support en bois. J’ai vu sur le web quelques modèles de porte-clés, de pendentifs et de supports avec des formes et des trous. J’ai donc décidé de designer moi-même des supports en bois et j’ai aussi créer le motif pour les trous.

Avant d’aller plus loin avec ce petit projet, il m’a fallu apprendre qu’est-ce que c’était la broderie et comment réaliser certains points. Un projet parfois nous amène à nous renseigner sur autre chose… et j’avoue qu’après cette broderie sur bois, j’ai essayé aussi la broderie sur tissu.

Qu’est-ce que la broderie?

Il s’agit d’un art de décoration des tissus dans lequel on ajoute sur un tissu des motifs plats ou en relief faits de fils. Parfois, il est possible d’insérer aussi des matériaux comme des paillettes, des perles ou des pierres précieuses.

Les points

Je ne ferai pas l’énumération de tous les points possibles en broderie. D’une part, je ne m’y connais pas beaucoup et d’autres part, il faudrait un billet dédié uniquement aux points pour bien les décrire. Je me permet en revanche de mettre un lien dans lequel on peut voir en photo les différents points de base avec une brève explication. Les différents points de base en broderie.

Pour le projet de porte-clé, puisque je n’ai pas la même flexibilité que sur un tissu pour réaliser différents points, j’ai opté pour le point de croix qui se fait plutôt bien sur ce type de support en bois avec des trous situés à des positions fixes.

Comment créer une forme en bois à broder?

Avant de choisir une forme quelconque, j’ai dû penser à mon motif de trous. Ces trous devaient être suffisamment petits mais aussi assez grands pour laisser passer une aiguille.

Grille de trous

J’ai mesuré le diamètre d’une aiguille que j’allais utiliser pour broder et j’ai choisi de faire un trou légèrement plus grand pour que le passage se fasse bien. Donc les trous sont de 2 mm et l’espace entre chacun d’eux est de 2 mm également. Ce qui m’a fait une belle grille de trous que j’ai dupliqué dans tous les sens pour en avoir une bonne quantité.

Notez que mes trous ont déjà un contour rouge, puisque je sais que mon rouge se trouvera à être la première coupe réalisée au laser (RGB 255,0,0) avec la Trotec Speedy300.

Design des formes avec trous

Ensuite, viens le temps de choisir la forme que l’on souhaite. Dans mon cas, j’ai fait un médaillon avec un coeur et un hibou. On peut trouver toutes sortes de formes en fichier vectoriel sur Freepik. Il suffit de télécharger et ensuite de nettoyer la forme en gardant principalement le contour de celle choisie. C’est ce que j’ai fait avec le hibou.

Pour le coeur, je n’ai pas pris la forme d’un coeur mais d’un cercle. Le coeur a plutôt été formé par la grille de trous. Pour ce qui est de l’hibou, j’ai utilisé la grille pour son ventre, mais pour ses yeux j’ai utilisé une autre technique. J’ai simplement fait un cadran de cercles autour d’un rond central.

Pour Inkscape voici une façon de faire ce cadran et pour les utilisateurs de Illustrator voici la technique.

J’ai aussi ajouté un trou pour pouvoir insérer un anneau ou un collier. Pour mon hibou j’ai gardé le trou plus petit pour insérer uniquement une corde et en faire un collier. En porte-clé cela a été un peu plus difficile mais j’ai trouvé un anneau suffisamment petit pour le trou de 2 mm.

Découpe laser des formes

Ensuite, vient le moment d’envoyer le fichier à la découpe laser. Dans ce cas-ci il y a deux types de coupes, celles qui sont à l’interieur de la forme (les trous) et la forme proprement dit. Tel que expliqué dans un autre billet, à chaque couleur on peut lui attribuer une fonction soit gravure, découpe, rien ou positionnement. Dans ce cas, il s’agit de découpe, parcontre l’une vient avant l’autre. On commence toujours par celles qui se trouvent à l’intérieur de la forme parce que si on découpe la forme pour ensuite découper l’intérieur on risque que la pièce en bois bouge légèrement de son emplacement. Par exemple si le bois est un peu courbé et qu’il n’est pas complètement bien déposé sur la grille de la découpe laser, la pièce découper peut se déplacer après la coupe. Donc il ne s’agit que d’une précaution, afin de s’assurer que toutes les coupes soient le plus précises possibles.

Voici donc les pièces de broderie une fois découpées. Il ne reste plus qu’à broder avec les fils de couleur de notre choix.

Quelques exemples une fois brodés et préparés en porte-clé ou en collier.

Ces petits objets à la fois réalisés avec des machines à commande numérique et à la main sont de jolis présents à offrir. D’ailleurs nos filles en ont offerts à leur enseignante comme cadeau de fin d’année.

Voilà, je vous laisse sur cette dernière création que j’ai faite pour ma mère qui aime tant les poissons. Toujours en utilisant les mêmes techniques soit découpe laser et broderie. J’ai juste ajouté un cadre pour cacher la broderie arrière et un support en forme de tentacule que j’ai imprimé en 3D.

Personnellement, j’aime bien la combinaison des différentes techniques de création. Et vous qu’en dites-vous?

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *