Fusion 360 – Une belle découverte

Il y a plus de 20 ans maintenant, je travaillais pour une entreprise, RHÔ pour ne pas la nommer, qui conçoit entre autres des mannequins et aussi des systèmes modulaires pour des kiosques, des expositions ou des vitrines. À ce moment-là, ils prototypaients des pièces pour leur système modulaire (connecteurs, pôles, attaches, embouts)  mais ils n’avaient pas toujours les détails c’est-à-dire les plans des pièces qu’ils testaient. Afin de pouvoir produire en quantité les différents morceaux de leur système, ils devaient fournir à leur fournisseur les plans détaillés pour chaque éléments. Donc on me donnait un objet entre les mains et je devais le redessiner entièrement avec les dimensions adéquates et ensuite le modéliser en 3D.

Strata StudioPro

Strata Studio ProC’était une tâche très technique et précise, ce que j’aimais bien, mais je ne connaissais pas du tout le logiciel que je devais utiliser lorsque j’ai eu mon diplôme en infographie. J’ai donc appris à utiliser Strata StudioPro, comme on dit si bien «sur le tas». Au début, je ne faisais que créer les pièces en mesurant chaque partie pour les recréer en 3D aux bonnes dimensions avec les trous aux bons endroits. Et par la suite, on me demandait littéralement d’assembler un système avec chacune des composantes nécessaires pour pouvoir le visualiser et le présenter à certains de leurs clients. Je me souviens que l’on pouvait jouer avec des jeux de lumière et que l’on pouvait aussi appliquer un matériau sur la forme en question. Jadis j’en étais stupéfaite du résultat, aujourd’hui ça m’impressionne un peu moins.

Fusion 360

Avec mon intérêt grandissant concernant les fab labs, il allait de soi que je devais apprendre à utiliser le logiciel souvent utiliser pour concevoir des modèles 3D. Ce n’est évidemment pas le seul, il en existe vraiment plusieurs dont Strata 3D qui semble être la version moderne du logiciel que j’utilisais il y a 20 ans. Un logiciel qui semble bien connu c’est Blender, c’est un logiciel-libre que je n’ai pas encore expérimenté. Il semblerait davantage orienté pour la création de personnages en 3D d’animation.

Cela étant dit, Fusion 360 d’Autodesk est l’un des nombreux logiciels créé par cette entreprise. Évidemment, ce sont des logiciels commerciaux qu’il faut acheter mais il est possible dans le cas par exemple de Fusion d’avoir une version d’essai de 30 jours et même d’autres versions gratuites selon le statut de l’utilisateur (travailleur autonome, étudiant).

Fusion 360

De prime abord, ce logiciel peut sembler déstabilisant puisqu’il utilise de nombreuses fonctions que l’on ne retrouve pas dans les logiciels de création 2D. Il faut s’approprier la manière de créer un objet et comprendre comment chaque composante est organisée : plan (origin), corps (body), esquisse (sketch). Personnellement, ce qui m’a donné plus de trouble ce sont les cliques droits, les raccourcis pour les manipulations fréquentes qu’il faut apprendre et les menus qui sont variés et qui contiennent beaucoup d’éléments.

Il ne fait aucun doute pour moi, le mieux pour apprendre ce logiciel c’est de suivre quelques tutoriels qui expliquent comment réaliser certaines fonctions mais qui permettent surtout de situer les dites fonctions dans le logiciel.

Voici mes toutes premières créations avec Fusion 360.

Un bol à chien avec le nom de celui-ci embossé dessus. Étant donné la rondeur du plat, il a fallu faire quelques actions pour que les lettres épousent bien la forme du bol.

Bol à chien Bol à chien

Par la suite, j’avais le goût de réaliser un pot un peu plus complexe, j’ai donc choisi cette tasse que nous avons à la maison pour la reproduire. Elle a une forme octogonale légèrement incurvé vers l’extérieur. Mais le dessus de la tasse originale est rond. Sans entrer dans les détails, disons que j’ai dû utiliser une nouvelle technique pour créer la tasse aux huits façade et je n’ai pas su comment finaliser le haut de ma sculpture pour en faire un rond. Ça viendra. Il faut comprendre que n’ayant pas eu de formation proprement dit sur ce logiciel, uniquement de l’auto-formation à l’aide de tutoriels, parfois il me manque la petite réponse adaptée aux problématiques que je rencontre.

Tasse réalisée avec Fusion 360 Tasse à café originale

Finalement, j’ai créé dernièrement grâce à un tutoriel ce tabouret en bois pouvant être coupé à la CNC. D’ailleurs mon époux dans le cadre de son cours FacAcademy, il a réalisé ce banc de A à Z. J’ai voulu aussi rapidement tester la fonction animation avec Fusion donc voici une vidéo transformée en GIF du tabouret en question.

Tabouret fait avec Fusion

Les paramètres personnalisés

Lors de mon expérience d’apprentissage, ce qui m’a le plus interpellé dans cette application c’est sa précision. Dimensionner les objets et générer des paramètres qui peuvent ensuite être modifiés en tout temps afin d’ajuster le projet selon les matériaux disponibles et les machines-outils utilisées, c’est ce qui me réjouit le plus. L’épaisseur du bois est finalement différente de celle prévue? La hauteur du tabouret n’est pas appropriée? La mèche utilisée par la CNC est plus petite que celle du plan? Pas de problème, si on a appliqué les paramètres aux éléments pouvant être possiblement changés, les modifications ce font en quelques clics.

tabouret_Fusion_parametres

TinkerCad LogogoTinkerCad

Pour ceux qui souhaitent expérimenter la modélisation 3D, il existe également une application d’Autodesk en ligne plus simple à utiliser pour se familiariser avec les principes de ce type de création. Il s’agit de TinkerCad. Puisque c’est une application en ligne, il est nécessaire d’avoir un nom d’utilisateur pour accéder à l’interface de travail. Pour les novices c’est un excellent début, afin de comprendre le côté tridimensionnel des objets. Les enfants généralement prennent plaisir à créer avec ce type d’application plutôt conviviale. Je vous invite à y jeter un coup d’oeil… ce sera peut-être votre premier pas vers l’impression 3D.

Bref, ce fut un petit tour d’horizon sur mon expérience avec Fusion, que je vais sans aucun doute l’explorer davantage. J’ai quelques projets que je souhaite réaliser pour me familiariser encore plus avec ce logiciel mais aussi pour expérimenter de manière plus approffondie la découpe laser et la découpe à la fraiseuse numérique (appelée CNC). Je publierai prochainement le déroulement de certains de mes projets réalisés à l’aide de cette application 3D.

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *