Chi va piano, va sano e va lontano

«Qui va doucement, va sainement et va loin» voilà le titre de mon billet aujourd’hui. Cela fait bien longtemps que je n’ai pas écrit sur ce blogue. L’envie d’écrire n’est pas disparu au contraire. Ces temps-ci, étant donné les divers projets que j’ai dû mener à terme, j’ai davantage écrit sur notre blogue Vie à deux pour partager mes aventures.

Dernièrement, la création d’une volière a pris beaucoup de mon temps, physique et mental Ensuite, les préparatifs pour l’anniversaire de notre plus jeune aussi a beaucoup occupé mon esprit. Les projets sont nombreux, parfois je prendrais bien un congé mental, ne plus avoir à penser à quoique ce soit et à qui que ce soit. Et non, ça continue, bientôt nous devrions parvenir à faire la clôture de notre cour arrière.

Mais bon, je me suis mis dans la liste des choses à faire, de prendre le temps d’écrire même juste des brides de textes sans aucune suite logique. Il faut que je mette par écrit les idées et pensées qui trottent dans mon esprit parmi toutes les tâches à accomplir. Le soir, quand je tente de m’endormir, parfois (une chance que ce n’est pas tout le temps) j’ai une véritable cacophonie de pensées. Si vous saviez combien elles peuvent être bruyantes toutes ces idées et ces tâches à accomplir. Terrible!

Enfin, tout cela pour dire que je veux bien écrire… très bientôt, sur ce blogue. Que mes idées font du chemin et que même si je ne cours pas aussi vite que le lièvre, la tortue arrive tout de même à la ligne d’arrivée… un jour!

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *