Google+ : un réseau qui change déjà les habitudes des internautes

Depuis quelques jours, je me suis inscrite sur le nouveau réseau social de l'heure, Google+ qui a été mis en ligne le 28 juin dernier. Le projet Google+ est donc un nouveau réseau social qui vient faire principalement concurrence à Facebook, déjà implanté depuis plusieurs années et ayant près de 750 millions d'utilisateurs dans le monde.

Lorsque j'ai eu écho de la venue de G+ dans l'univers des médias sociaux, je ne vous cacherai pas que ma réaction a été du genre : «Ah non, pas un autre intervenants qui risque de mettre mon coeur sur la balance!»  En fait, j'appréhendais l'arrivée de ce nouveau réseau parce que je me doutais qu'il allait être bien conçu et que ça risquerait de nuire à l'opinion que j'ai des autres réseaux que j'utilise encore aujourd'hui Twitter et Facebook.

Évidemment pour avoir accès à Google+, il m'a fallu avoir une invitation puisque pour l'instant ce service n'est offert qu'à un nombre limité d'usagers. Disons qu'à l'heure actuelle G+ possède déjà plus de 10 millions d'utilisateurs, ce qui est une ascension plutôt élevée en peu de temps. Bref, il faudra attendre au 31 juillet pour accéder librement à G+.

Plusieurs ont écrit au sujet de ce réseau social appartenant à Google, en partageant leur point de vu sur l'usage qu'il en sera fait par les divers internautes.

Facebook + Twitter = Google+ ?

Dans le billet de Martin Lessard, G+ changera-t-il nos usages des médias sociaux?, il mentionne que d'après lui Facebook ne sera pas détrôné, qu'il pourra peut-être changé légèrement de vocation, c'est-à-dire être utilisé davantage comme réseau d'échange pour des conversations plus légères entre amis et parents. Ça me navre un peu de l'écrire, mais je suis de cet avis aussi, parce que je crains fort que les utilisateurs de Facebook qui sont en général des Messieurs et Madames Tout le Monde (vous constaterez que j'aime cette expression) font partie des individus peu enclins aux changements qui se font sur le Web.

D'ailleurs mon réseau personnel peut en témoigner, je ne veux pas porter de jugement, mais disons que je doute fort que mes contacts sur Facebook migrent vers Google+. Il faut dire que ce sont des personnes en général qui utilisent Facebook déjà de manière très sporadique.

En revanche, je constate que mes contacts Twitter sont visiblement des internautes avertis et qui se sont connectés très rapidement sur G+ afin d'expérimenter LA chose. Et donc pour ma part, j'utilise pour l'instant G+ davantage comme un Twitter nettement amélioré. Juste le fait de pouvoir voir une discussion dans sa totalité c'est un énorme plus. Twitter malheureusement n'est pas conçu pour de longs échanges et il devrait être utilisé comme tel, c'est-à-dire pour de brefs messages, des nouvelles, des découvertes partagées et non pas des discussions et surtout pas du clavardage… ça, ça m'énerve! Mais bon il s'agit là d'un autre sujet et d'une opinion bien personnel!

Je ne suis pas une experte en programmation, loin de là, et cela, même si je me débrouille plutôt bien en général dans le domaine. Alors voici mon avis sur certaines fonctions de Google+ qui auraient pu, selon moi, faire partie intégrante de la version de lancement.

Défauts de Google+

Je ne comprends pas que l'on puisse concevoir une application et que l'on n'y intègre pas des éléments de base. Des fonctions aussi anodines comme de pouvoir changer la couleur des cercles pour facilité le repérage. Les cercles étant des groupe d'amis, des catégories de contacts qui équivalent aux listes de Facebook que j'utilise depuis qu'elles sont apparues. Pourtant les programmeurs dans le cas de G+ n'ont pas manqué de faire un effet spécial lorsqu'on supprime un cercle qui roule et disparaît par estompement.

Et que dire du nom de l'adresse du profil, je ne suis pas une experte mais pourquoi diable on ne peut pas avoir une adresse de profil identifiée à notre nom? S'il s'agit d'implanter un système sécuritaire pour éviter tout problème de récupération de données personnelles, ils auraient pu faire ça amplement avant le lancement.

Et finalement, encore une fois c'est probablement une opinion qui n'est pas forcément partagée, mais je n'aime pas du tout l'idée que l'ordre antéchronologiques des billets soient basée sur le derniers commentaires écrits. En d'autres mots, le fait que des anciens billets (posts) se retrouvent de nouveau en haut du flux principal parce que quelqu'un y laisse tout simplement un commentaire. Je trouve que cela nuit à la lecture des billets plus récents qui se perdent très souvent parmi ceux qui ont un achalandage important de gens qui commentent.

Il faudrait donc que les utilisateurs soient disciplinés pour fermer les commentaires après un certain temps (ce qui ne se fera pas!), afin d'éviter que de vieux billets ne resurgissent après des jours voire des mois, Alors pourquoi ne simplement pas faire comme Facebook, si on commente et on aime on peut être averti d'un changement dans le billet que l'on suit sinon on passe à autre chose et le flux continue avec des nouveautés.

Elles sont encore nombreuses les petites améliorations que Google+ pourra apporter. Mais avant voyons quelques points forts selon une utilisatrice modérée, moi-même!

Qualités de Google+

Les qualités, elles sont nombreuses, mais voici celles qui me sautent aux yeux. Tout d'abord, j'adore la possibilité de pouvoir modifier un billet même après sa publication! Enfin, ça me semble une option non-négligeable de pouvoir corriger des erreurs dans un billet ou dans un commentaire. Ce que Twitter et Facebook ne permettent malheureusement pas.

Grosso modo, G+ met à notre disposition les meilleurs outils des autres réseaux sociaux. Le fameux J'aime de Facebook se trouve à être le +1 dans Google+, ce qui n'engage pas l'utilisateur à commenter proprement dit mais à signifier son intérêt. Le fait de pouvoir suivre des gens sans pour autant être suivis par eux et vice versa (Twitter). Aussi, j'aime que l'on puisse suivre des discussions sans se perdre comme parfois c'est le cas sur Twitter. Quelqu'un répond a un message et il faut fouiller dans nos gazouillis passés pour comprendre de quoi on nous parle! Les discussions existent dans Facebook, mais c'est le fait qu'il est possible de choisir à qui ou quel cercle on souhaite adresser un billet qui est fort intéressant.

Bref, ce ne sont que quelques exemples plutôt insignifiants pour certains. Cependant, pour moi c'est dans les petites choses bien faites que je trouve mon bonheur. J'ajouterais même que le look de l'interface me plaît beaucoup plus que les deux autres réseaux sociaux connus et ce n'est pas un aspect négligeable pour moi.

Changement à venir

Voici quelques changements à venir sur ce réseau, selon un article sur geek.com. Entre autres, il serait possible de croiser des cercles, ce qui implique que des personnes peuvent se trouver dans le chevauchement de deux catégories de contact. Une autre chose qui me paraissait aller de soi, les menus latéraux nous suivront lors du défilement vers le bas pour voir les messages. Logique mais on dirait que ce n'était pas une priorité… ou encore comme me dit mon époux ça fait peut-être parti du buzz que les gens en parlent entre eux et qu'ils se sentent utiles en donnant leurs idées sur le projet.

Finalement, il y a les pour et les contre, mais il n'en demeure pas moins que la venue d'un autre intervenant dans le domaine des réseaux changera très certainement les pratiques pour plusieurs internautes. Il y a ceux qui abandonnent littéralement Facebook, bien que peu nombreux, ceux qui vont délaisser Twitter où l'utiliser de manière très ponctuellement. Bref, on ne peut pas dire que Google+ a raté son entrée dans l'univers des réseaux sociaux, et même si pour l'instant il est loin derrière, j'aime croire que tant et aussi longtemps que l'on est dans la course tout est possible!

Et vous qu'en pensez-vous?

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *