Rencontrer l’amour via Internet

Plusieurs vont peut-être s’exclamer : «Ah non, pas encore une histoire de site de rencontre sur Internet!» Et pourquoi pas? En quoi ce genre de site est bien différent d’une discothèque ou d’un bar? Les sites de rencontre ont souvent mauvaise réputation peut-être parce qu’effectivement on y retrouve toute sorte de personnes et qu’il est possible de faire de mauvaises rencontres. Mais n’est-ce pas le même cas dans un bar? Les gens vont-ils dans ces lieux avec l’intention de trouver le partenaire de leur vie ou un coup d’un soir soit «one night stand».

Ceux qui croient trouver l’amour de leur vie dans ces lieux n’ont-ils pas autant de chance que de le trouver dans une épicerie? Nombreux sont ceux qui ont des aventures dans ce genre de locaux, néanmoins il arrive parfois aussi que certaines personnes se rencontrent véritablement même dans ce genre d’endroit. Tout est possible! N’est-ce pas?

La rencontre

Pour ma part, je suis mariée avec un homme que j’ai connu il y a sept ans, nous avons deux magnifiques petites filles et nous venons de célébrer il y a exactement quatre mois nos noces de bois soit cinq années de mariage.

Mais où, quand et comment nous-sommes nous rencontrés? Toute histoire d’amour a ses débuts et la nôtre n’échappe pas à cette étape cruciale de LA rencontre.

Vous souvenez-vous de l’émission Charette en direct animée par nul autre que Christiane Charette et enregistrée au bistro chez Roger? Et bien, c’est en regardant tranquillement l’émission qui passait en rediffusion à 23:00 que j’ai eu l’occasion de croiser le regard de mon cher époux. Non, non pas dans la télévision, cette explication n’est qu’un prétexte pour vous mettre en situation.

En fait, j’étais confortablement assise sur mon lit pendant que ma petite soeur, six ans ma cadette, se trouvait à mon ordinateur en train de clavarder avec un copain du cégep via Messenger. Elle ne faisait pas que clavarder mais elle utilisait aussi la Webcam que j’avais utilisais beaucoup durant un certain temps pour communiquer avec des amis rencontrés sur le Web et qui habitaient outre-mer. J’avais aussi utilisé des sites de rencontres comme Réseau contact, mais après un mois, je m’étais blasée et j’avais décidé que si je devais rencontrer quelqu’un ce serait vraiment le fruit du hasard! J’avais le goût d’une histoire originale, et rêveuse comme je suis, je voulais vivre quelque chose de différent et de romantique.

Bref, ce n’est pas en faisant mon épicerie, ou en allant porter ma voiture au garage, ou en ouvrant la porte au livreur de pizza que j’ai rencontré l’homme de ma vie. Et non, c’est en faisant exactement ce que ma meilleure amie me disait de ne pas faire si je voulais rencontrer quelqu’un. «Ce n’est pas en restant enfermée chez toi que tu rencontreras l’homme de ta vie!» Ah non? Et bien SUR-PRISE!

J’étais donc assise sur mon lit regardant l’interview d’Aznavour avec Christiane, quand tout à coup ma soeur m’interpelle: «Nicole, viens voir dans la webcam, c’est le coloc dont je t’ai parlé que j’avais vu il y a un mois.» Bon, bon, bon allons voir ce bonhomme de quoi il à l’air sur mon écran cathodique. À ma grande surprise il n’était pas mal du tout, il avait des airs de John Cusack, je le salue alors juste avec la main puisque le micro n’était pas branché. Et puis de son côté, mon futur époux, a pris littéralement son coloc et il l’a débarqué de sa chaise pour qu’il puisse s’y asseoir à sa place et clavarder un peu avec moi.

Nous avons clavardé à peine cinq minutes, puis on s’est appelé au téléphone et on a jasé près de trois heures. Je vous rappelle qu’il était 23:30 environ quand je l’ai aperçu sur l’écran, nous nous sommes donc couchés très tard. Enfin, on s’est vu en personne deux jours après notre conversation téléphonique et depuis on ne s’est plus perdu de vu bien longtemps!

J’ai donc bel et bien rencontré l’homme de ma vie en restant chez-moi dans ma chambre via un moyen de communication merveilleux qu’est l’Internet. Pour moi, c’était une rencontre digne d’un petit accrochage dans la section de fruits et légumes à l’épicerie, ou d’un subtile effleurement de peau dans un ascenseur. Le genre de coïncidence vraiment mystérieuse dont il ne faut pas chercher d’autre sens que celui que nos vies devaient se croiser absolument.

Voilà l’histoire de ma rencontre avec l’homme que je considère de ma vie. Nous avons parcouru déjà sept ans ensembles, nous avons fondé une petite famille et nous bâtissons notre avenir pour le mieux, pour pouvoir partager de nombreux projets à venir. Tout cela grâce à Internet et aussi évidemment à ma petite soeur qui s’amusait ce soir-là en clavardant avec son camarade de classe. Et que la vie peut être bien ficelée parfois, non?

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 Commentaires

  1. Retour PingInternet n’est pas une bête sans coeur! | Vie à deux

  2. Retour PingÊtre connecté aux autres, est-ce une illusion? | Vie à deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *