Comment rédiger de bons dialogues?


Ne vous arrive-t-il pas d’écouter un film et trouver soudainement que les personnages ont des répliques saugrenues voire ridicules? Et bien ça signifie que le scénariste n’a pas su bien faire parler ses personnages et qu’il a écrit des dialogues s’en les avoir entendus!

Un bon truc pour mieux rédiger des dialogues

Pour savoir si un dialogue «sonne» bien, parce qu’il s’agit évidemment d’écouter et non de lire, lorsque nous regardons un film, il faut idéalement s’entendre écrire! Bon ça ne semble peut-être pas faire sens écrit de cette façon, mais un truc pour écrire des dialogues qui soient réalistes, il suffit de s’enregistrer en incarnant nos personnages.

De cette façon en écoutant notre enregistrement, il est possible de voir (entendre) mieux si nos textes s’enchaînent bien et si les répliques sont justes.

Comment écrire des dialogues pour un film?

Dans le vidéo How to Write Dialogue in a Movie Script, Ron Becks explique bien les caractéristiques d’un dialogue conçu pour un film. En effet, il distingue le dialogue de théâtre de celui du film puisque le but du dialogue proprement dit n’est pas le même.

Le théâtre pour les mots

Tout d’abord, il mentionne que le théâtre est fait pour des mots parlés et pour les oreilles. Les spectateurs qui sont loin dans une salle ne verront pas un homme sourciller sur la scène, il faut que ses paroles puissent exprimer le sens de ce geste.

Le cinéma pour les images

Alors qu’au cinéma c’est autre chose, c’est le visuel qui a le dessus. Nous allons voir un film, même si nous l’écoute en partie! Il faut donc, selon lui, écrire le moins de mots possibles, et s’en tenir aux mots qui permettent de faire avancer l’histoire.

Les mots sont un support aux images

Ce producteur, explique également que si on ne peut pas raconter l’histoire en image, il vaut mieux écrire pour du théâtre ou écrire un livre. Le cinéma est conçu pour le plaisir des yeux principalement.

Donc, de manière plus technique, il s’agit d’écrire peu de mots, soit 10 mots par phrase et pas plus de trois phrases à la fois!

Finalement, il ne faut jamais utiliser le protagoniste pour expliquer notre histoire. Il faut raconter l’histoire grâce aux images et les dialogues ne sont présents que pour soutenir les événements de l’histoire. Au cinéma, on veut voir l’expression de la douleur, de la joie, de la tristesse par les mouvements du corps et par l’expression du visage. Les mots des personnages doivent apporter un sens plus profond aux réactions qu’ils manifestent physiquement.

Voilà en quelques mots, mes trouvailles concernant les dialogues. Ce n’est qu’un aperçu technique, je vous partagerai prochainement les difficultés que je rencontre parfois en songeant à l’écriture de mes dialogues.

Voir aussi pour plus d’information :
Écrire un dialogue par Nathalie Lenoir (Les informations sont semblables à celles données par Ron Becks, mais avec quelques détails en plus)
Dialogue efficaces par Vicki Hinze (Ce sont des explications valables également pour le cinéma)

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

One Comment

  1. Je vous remercie, j’ai commencé à lire des dialogues de cinéma qui sont illustres, je me posais certaines questions, j’ai vu que vous y répondez, maintenant, il faut travailler ses textes ! Grand merci et à bientôt peut-être !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *