A 5000 km de Jerome: Un Road Movie québécois

Voilà un projet bien particulier qui voit le jour au Québec, c’est un film qui sera tourné prochainement sur la route, évidemment, puisque c’est un road movie. Il s’agit du film À 5000 km de Jerome et qui sera tourné principalement en Arizona.

Qu’est-ce qu’un road movie exactement?

Ce genre cinématographique apparemment est un peu difficile à définir. Je vous suggère de lire cet article Ligne de vie – Le road movie de Mathieu Menossi (Evene.fr) qui explique brièvement l’origine et l’historique de ce genre de long métrage.

Ce que j’en retiens, c’est que le road movie, est un film qui est tourné principalement sur la route. Ce genre de film illustre souvent une quête d’apprentissage pour les personnages, qui au fil de leurs rencontres, de leurs découvertes et de leurs expériences acquièrent une certaine maturité. On peut donc considérer dans ce cas, le voyage comme un rite de passage.

Plusieurs semblent croire que le film doit se dérouler uniquement sur la route, et qu’aucune halte n’est permise pour que ce genre de film mérite véritablement son nom de road movie. Toutefois, ce n’est pas tout à fait vrai. Ce qui importe essentiellement c’est que l’intrigue se passe sur la route, durant le parcours.

Les thèmes abordés peuvent être variés, qu’il s’agisse d’une cavale comme dans le film Thelma & LouiseUn Monde fou, fou, fou, fou de Ridley Scott (1991), d’une course comme dans (It’s a Mad Mad Mad Mad World) par Stanley Kramer (1963) ou d’une fuite qui devient un grand voyage comme dans Vers l’inconnu (Into the Wild) de Sean Pean (2007), il n’en demeure pas moins que les personnages vivent des aventures qui les font évoluer dans leur cheminement de vie personnel.

Le projet du road movie québécois

À 5000 km de Jerome, selon le sysnopsis du film, il s’agirait d’un «voyage d’agrément» que deux frères vont faire en moto sur les routes de l’arizona afin de sortir de la routine quotidienne. Évidemment, ce qui les attend sur la route, nous n’en savons encore rien!

Une chose est sûre il y a un jeu de mot intéressant… l’un des personnages s’appelle Jérôme (interprété par Pierre-Alexandre Fortin) et l’on parle d’être à 5000 km de Jerome qui est une ville dans l’état de l’Arizona. Y-a-t-il un lien? Sûrement! Mais nous n’aurons l’occasion que de le savoir de manière définitive en octobre 2009 à la sortie du film en DVD.

Cela étant écrit, ce qui rend également très spécial ce projet, c’est qu’il est fait avec un petit budget et que pour le financement du film, les producteurs demandent au public d’acheter le DVD en prévente ou par téléchargement. Ainsi, lors de la sortie du film, les personnes qui auront fait l’achat du DVD vont le recevoir par la poste directement à la maison!

Je ne vous en écrit pas plus long, je vous invite plutôt à visiter le site Web À 5000 km de Jerome, où vous pourrez ainsi avoir plus de détails sur le projet proprement dit, sur le film, sur l’achat du DVD et du pendentif et sur la participation au concours (et oui, vous pouvez même gagner un voyage ou une télévision). Vous pourrez visionner des vidéos et lire les biographies des comédiens qui sont Jeff Boudreault, Francis Vachon, Pierre-Alexandre Fortin et Stefie Shock qui fera aussi la musique du film. Et vous aurez occasion de connaître davantage les scénaristes Zénon Olejniczak et Thierry Vogler, ce dernier étant également le réalisateur.

Et si vous voulez suivre de près cette aventure, vous pourrez lire des billets de toute l’Équipe incluant les comédiens sur le blogue du film. Également sur Facebook pour pouvez de venir fan de la page du projet.

Je salue l’Équipe et leur souhaite un franc succès avec ce projet de road movie Québécois!

Partager:Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

2 Comments

  1. Pingback: Road movie Web #01 : Lancement du projet de film À 5000 km de Jerome : Blogue - Road movie À 5000 km de Jerome

  2. Pingback: À 5000 km de Jerome - Un road movie québécois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *